Vous aimez ce site ? Faites-en profiter vos amis : mail Tweet
Danube à vélo

De Linz à Ybbs an der Donau


Deuxième jour : Départ de Linz vers 8h30
Arrivée à Ybbs: vers 16h15
Trajet : 80 km



Agrandir le plan

Mauthausen - Le long du Danube - Ybbs

Le camp de concentration de Mauthausen

En partant de Linz, on suit le Danube et notamment ce parc avec son petit lac. Dommage qu'il ne fasse pas meilleur : on piquerait bien une tête.

Aujourd'hui, on a prévu de visiter un lieu de mémoire au nom sinistre : Mauthausen. Dans ce camp de concentration des milliers de personnes ont été emprisonnées et assassinées pendant la Seconde Guerre mondiale.

Pour atteindre l'endroit, il faut monter une sacrée côte sur 4 km environ, mais on est très fiers d'y arriver, presque sans descendre du vélo.

Voici l'oeuvre à l'entrée du camp.

Un cadeau du pape Jean Paul II, en mémoire aux victimes, offert en 1988.

Voici le mur d'enceinte du camp, flanqué de ses miradors. Ici, on est déjà dans le camp. Le long de ce mur, on a accroché de nombreuses plaques commémoratives, offertes par les pays du monde entier, en mémoire à leurs ressortissants assassinés ici.

C'est très poignant de se trouver ici et de lire ces plaques : à cet endroit précis, le long de ce mur, nous avons appris que de nombreux prisonniers avaient été fusillés froidement.






On peut également visiter plusieurs baraques et tenter de se faire une idée des horreurs qui se sont produites ici. Ou du moins avoir une pensée pour ceux qui y ont souffert. Un musée retrace l'histoire des persécutions et chiffre le massacre.





Sur le chemin

Après ces tristes notes, on reprend le chemin (la descente est un vrai bonheur !).


Sur ce rocher, on peut lire "Teufelsbettstein", qui veut dire quelque chose comme "pierre du lit du diable".

Le paysage est toujours aussi vert et valonné...


La région n'est pas très habitée... Encore un mini-village !



Ybbs

Notre ville d'arrivée est Ybbs an der Donau. Rien de bien spécial à voir ici, mais c'est le seul endroit où on espère pouvoir trouver un logement, vu la taille de la bourgade et la désolation autour. Ahem.

Sur ce chemin on dépasse et se fait dépasser plusieurs fois par les mêmes groupes de cyclistes : une bande de 10 filles, 2 Espagnols (père + fils), 2 Allemands à la 50aine...

On finit par trouver où dormir (dans un charcuterie - maison d'hôte, si si !). Lavés et ressapés on part à la découverte de Ybbs. Voici une caisse à outil en self-service, devant un magasin de vélos. Elle ferait mieux d'être placée sur la route, celle-là ! :-)

Binouze du coin bien méritée. La marquise c'est pour s'abriter des gouttes de pluie... mmmh, 'est 'on, la bière !